Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 14:19

Le savez-vous ? Ce mercredi 30 novembre 2016, les directeurs des hôpitaux en grève sont appeler à manifester à 14h30 devant le ministère de la santé.

Si vous l’ignorez, rassurez-vous, vous n’êtes pas fautif d’inattention : personne n’en parle. Dans la presse, rien. C’est sur France Musique, au moment du flash info de 8 heures que je l’ai appris.

Je suis allée consulter la presse sur Internet : silence.

Silence Hôpital.

Les directeurs manifestent pour une revalorisation de leurs statuts, l’unicité statutaire de tous les directeurs de la fonction publique hospitalière et l’alignement statutaire des directeurs de soins. Car les directeurs de soins sont encore plus mal lotis que les autres.

La réponse ministérielle : attendre le bilan de la mise en place des Groupements Hospitaliers de Territoire.

Sur RFI le 29 novembre, hier donc, une émission sur le sujet ou presque. « Problèmes d’organisation, harcèlement, surcharge de travail : l’hôpital public va mal. Quelles sont les causes de cette souffrance au travail ? Comment y remédier ? Comment mieux organiser les hôpitaux ? Avec les professeurs Michael Peyromaure, André Grimaldi, le Dr Olivier Véran, Michel Rosenblatt,directeur d’hôpital et secrétaire général du syndicat Syncass-CFDT, et Elsa, une infirmière puéricultrice.

Cette émission pointe les difficultés des établissements publics de santé, les carences quantitatives et qualitatives en personnel, la bureaucratisation et la lourdeur administrative mais ne parle pas du mouvement des directeurs.

Comment des directeurs qui ne sentent pas reconnus et manquent de moyens peuvent-ils être efficients sur le terrain ? S’ils ne sont pas reconnus, ce n’est eux en tant que personne mais leur mission qui se trouve non connue : qu’attendent nos dirigeants, nos tutelles, nos politiques de professionnels qui assument une mission qui n’est pas connue ? Voilà qui explique le décalage entre les mesures prises, les réformes et leur application. Les gens qui pensent, tout en haut de la pyramide sont déconnectés de la base, du terrain ; ils pensent, imaginent que les professionnels de terrain vont appliquer leurs préconisations et décisions mais ils ne connaissent pas les professionnels et les problématiques du terrain.

Est-ce seulement de la responsabilité des « penseurs » ? Pour être entendu, il faut parler. Et parler dans un langage compréhensible. Pour être entendu, il faut aussi quelquefois se montrer.

Bien sûr les professionnels s’expriment, d’ailleurs, c’est ce qu’ils vont faire à 14h30 devant le ministère, mais s’expriment-ils dans une langue que nos décideurs comprennent ? Et se montrent-ils vraiment ? Je ne parle pas de la photo de groupe et du nom dans un listing de participants à un colloque ou une mission, non, je parle de se montrer au bon endroit, au moment opportun, de se positionner. Où se positionner ? Dans sa fonction. Dire clairement ce qui est faisable, ce qui ne l’est pas et pourquoi ? Ce que bien sûr, tous les professionnels font, chacun dans leur fonction et pourtant ils ne sont pas entendus.

La question qui se pose en priorité, me semble-t-il, est celle du positionnement au quotidien, pas seulement de la prise de position dans les moments critiques ; c’est celle de la congruence et de l’estime de soi. Si je sais qui je suis, ce que je veux faire, ce que je dois faire, comment le faire et que je le fais réellement parce que je n’ai aucun doute, mon travail sera reconnu.

Je vais peut-être m’attirer les foudres de tous ceux qui trouvent que rien ne va et qui voudraient que cela aille mieux, mais je crains que tant qu’ils attendront la reconnaissance de quelqu’un d’autre, ils ne l’auront pas. Pour être reconnu, un enfant doit venir au monde et se faire connaitre. Pour les professionnels, la reconnaissance vient de la même manière. Crier, respirer et… rever.

Au fait, pourquoi Elsa, l’infirmière puéricultrice invitée de l’émission sur RFI est la seule à ne pas avoir de nom mentionné ? Elle n’a pas encore été reconnue !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine STRUMEYER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Catherine STRUMEYER, Refléxions pour un management durable
  • Le blog de Catherine STRUMEYER, Refléxions pour un management durable
  • : Réflexions et analyses sur les méthodes managériales et leurs conséquences
  • Contact

Recherche

Catégories